Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 08:45

Sculpter un corps humain est une chose très difficile. La moindre erreur se voit. Une forme erronée, une erreur de proportion, le moindre décalage dans le positionnement d'un détail, tout semble sauter aux yeux avec une facilité déconcertante. Il faut dire que depuis notre plus tendre enfance nous ne cessons d'observer nos semblables. Nous avons de fait en tête des milliers de références et, sans toujours en avoir conscience, nous ne cessons de comparer les "représentation du réel" au "réel" lui-même pour détecter d'éventuelles erreurs. Si cela est vrai pour toutes les représentations, cela est encore plus visible pour un sujet aussi complexe que le corps humain. Un sujet ô combien porteur d'émotion à qui la moindre petite erreur de représentation peut faire perdre toute sa magie.
Bref, sculpter un corps humain est un réel challenge. Et ce, que l'on cherche à respecter un certain académisme ou que l'on s'autorise un plus ou moins grand niveau d'abstraction (l'épuration des formes ne donne pas plus le droit à l'erreur ... la limitation à certains traits caractéristiques de l'objet à représenter semble même imposer un plus grand souci de perfection dans le rendu de ces derniers).

Pour la sculpture présentée ci-dessous, outre l'habituel (voir le second article de la page 4) et toujours important travail de construction, une longue recherche graphique portant sur les proportions des différentes parties du corps a été nécessaire.

 

- -

 

 

lion-heraldique-3Pour rendre au mieux l'idée que j'avais au départ (le thème était "insolente beauté des jeunes corps"), j'ai tout d'abord travaillé sur un modèle à 7 têtes 1/2. Les proportions ne me satisfaisant pas, je suis passé à un modèle à 7 têtes. Toujours pas satisfait, j'ai finalement opté pour un modèle hybride : un modèle à 7 têtes porté à 7 têtes 1/2 de haut par l'allongement de la partie inférieure des jambes obtenu, non par une dysmorphie de l'ensemble tibia-péroné + cheville + pied, mais par une pose sur la pointe des pieds correspondant d'ailleurs très bien au thème et à la posture ayant été choisie (inspirée d'une figure héraldique (lion en posture traditionnelle mais avec la - rare - particularité d'un regard vers le côté, plus fier, plus frondeur)) pour exprimer ce dernier.

proportions-corps-femme

En comptant à partir du sommet du crâne (Cr) (et non des cheveux Ch), on retrouve bien le marqueur le plus visible, le genou, à 5 ... avec, toutefois, une stature de 7,5.

proportions-ages

Plaisantes à l'œil (ce qui est normal dans la mesure où de tout temps la "beauté" a en grande partie été jugée à l'aune d'un certain pédomorphisme (persistance de traits juvéniles chez l'adulte - ici les principales caractéristiques du 7T dans du 7,5T)), il n'est pas étonnant de retrouver ces proportions sur la majorité des clichés de mode ...

proportions-mode-femme

ainsi qu'au cinéma ...

proportions-corps-olga-kurylenko

Notons au passage que la James Bond girl ci-dessus, Olga Kurylenko, est régulièrement citée comme un modèle de parfaites proportions.

Ceci étant, et bien que satisfaisant et répandu, on peut néanmoins se demander si ce modèle à 7-7,5 têtes reste suffisamment naturel (car, bien heureusement pour elle, une femme ne passe pas sa journée juchée sur des talons hauts ou en équilibre sur la pointe des pieds !). Une rapide recherche montre qu'en fait les canons traditionnels sont assez bien respectés. Le nombril et le sommet de l'entre-jambes sont bien positionnés, respectant ainsi les modèles de l'Homme de Vitruve de Vinci, des planches d'Agrippa ...

proportions-nombre-or-leonard-vinci

... ainsi que de bien d'autres études sur les proportions du corps humain.

proportions-corps

On remarquera donc finalement qu'une "personne à 7 têtes" traduit très bien un aspect "normal". Si l'on trouve aussi, çà et là, bon nombre de constructions à 8 têtes, il semble que ces dernières soient plus théoriques ou pratiques (facilité de positionnement des différents éléments du corps par divisions en 2 successives des hauteurs) que naturelles. L'illustration anglaise présentée ci-dessous (datant du milieu du siècle dernier, période à laquelle cette sorte de dérive graphique a débuté) montre bien la tendance à "allonger les corps" - dont, en particulier, les jambes - dans le domaine de l'illustration ou, plus encore, dans celui de la mode.

proportions-corps-dessin

Tropisme élongateur qui, s'il est flatteur en matière de présentation de vêtements, doit laisser sa place à des proportions plus naturelles lorsqu'il s'agit de donner vie et dynamisme à une figure comme sur les dessins de Kuntzel et Deygas utilisés dans la campagne publicitaire pour le parfum Guerlain "La petite robe noire".

dessins-mode

Bref, un aspect "normal" à 7 têtes ayant été défini, il y a néanmoins eu passage à 7,5 T par pose sur la pointe des pieds et, de fait, apparition d'un aspect "longues jambes". Si de longues jambes sont attirantes (principalement du fait qu'inconsciemment nous les associons à des signes de santé et de fertilité (de la naissance à l'âge adulte, les jambes sont la partie du corps qui croît le plus, offrant ainsi un formidable marqueur de la qualité des gènes et des conditions de vie)), de trop longues jambes aboutissement par contre à un aspect disgracieux. A ce sujet, une étude donne les résultats suivants : en présentant à un échantillon de la population des silhouettes aux tailles de jambes moyennes (0) et plus courtes et plus longues de 5, 10 ou 15%, celles trouvées les plus séduisantes sont à +5% et, si l'on affine les résultats, aux alentours de +6,25% (ce qui porte la hauteur de l'entrejambe à 51 ou 52% de la hauteur totale du corps). Reportant ce résultat sur notre figure, on voit qu'elle correspond parfaitement à du +6,25%. L'ultime question pourrait alors être "pourquoi ne pas obtenir cette longueur de jambe à plat pied" ? Tout simplement car pour ne pas bouger la position du genou (à 5T), il faudrait faire croître uniquement la partie inférieure de la jambe, ce qui entrainerait une dysmorphie fortement visible. Ne reste dont que la pose sur la pointe des pieds. Ce qui, notons le, outre le fait de parfaitement correspondre au thème de base, correspond en fait assez bien aux silhouettes ayant été présentées lors du test utilisé en référence. 

longues-jambes

 

 

 

 

L'aspect "hauteur" traité, il m'a ensuite fallu me pencher sur la "largeur". Là, la chose a été plus simple : une petite construction d'une sorte d'échelle entre des modèles "plutôt maigres" (type publicités Victoria's Secret) et d'autres "plutôt potelés" (type publicités Dove) puis un petit morphing entre les deux a donné différentes silhouettes parmi lesquelles j'ai choisi celle qui me semblait la plus naturelle. Ma référence ayant été La Source d'Ingres dont le sujet est, notons le au passage, un parfait modèle à 7 têtes avec genou à 5 têtes, on ne s'étonnera pas que le curseur se situe un peu plus du côté "rond".

proportions-poids-femmes


 

 

 

Cette partie de graphisme préparatoire terminée, il fut ensuite possible de passer à la partie sculpture. Avec donc, comme d'habitude, la sculpture en cire :

sculpture-femme-cire-perdue

Puis la pièce de fonderie à sa sortie du moule :

sculpture-zinc-fondu-femme

Et, enfin, la sculpture une fois polie :

femme-sculpture-metal

Pour rester dans le ton d'une taille assez brute ainsi que de la limitation du nombre de détails, un montage sur panneau de bois brut de forte épaisseur a été choisi.

sculpture-femme

On notera que ce montage "à plat" a l'avantage de bien resituer la sculpture dans sa technique de bas relief.

detail-sculpture-femme-philippe-rocca

A titre indicatif, la sculpture fait 38cm, l'ensemble 46 cm.

Published by Philippe Rocca
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 08:44

 

Suite de l'article " Un petit dessin ... 2/3 " de la page 4 :


IDOLE

Construction d'une figure de type idole antique à partir de 3 sources d'inspiration :

- une sculpture antique du Costa Rica pour le corps

- une sculpture antique de Syrie pour les yeux

- un symbole maya pour le style graphique d'ensemble

idole-inspiration

idole-dessin

On notera la solution technique d'assemblage entre la sculpture et son socle.

sculpture-idole-cire-perdue

sculpture-idole-zinc

Ci-dessus, la sculpture après corrosion à l'acide mais avant l'opération de polissage.

sculpture-idole-philippe-rocca

Taille de l'ensemble : 43 cm

Poids de la sculpture en zinc : 3,3 kg


Published by Philippe Rocca
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 17:29

Cet article vise à apporter quelques éclaircissements sur le style des sculptures présentées dans ce blog.

 

1 – Je ne reviendrai pas ici sur la liberté que m’apporte une sorte de juste milieu entre un «classicisme obsédé par le respect de canons figuratifs et un modernisme par réaction obsédé par une libération des carcans du classicisme»... la réponse à la question 11 du second article de la page 3 a déjà traité de ce point qui, sans être inintéressant, n’en représente pas pour autant la spécificité de ma démarche.

 

2 – Je reviendrai simplement, parce que l’on aborde là des choix dont ont découlé certaines spécificités de mon travail, sur ce qui a été abordé au tout début de l’article d’introduction. Initialement, la volonté de réaliser des pièces aptes à traverser le temps, c’est à dire suffisamment résistantes aux contraintes mécaniques (les chocs), chimiques (la corrosion) et thermiques (le feu) m’a tout naturellement orienté vers le travail du métal. Pour des raisons de solidité, le travail du métal sous forme de feuilles a aussi été éliminé.
A ce stade de l’équation, la solution semblait évidente : le bronze. Malheureusement, le travail de ce dernier m’était impossible du fait de deux impératifs. Le premier : ne pas avoir à passer par un fondeur, en partie pour garder la maitrise de l’ensemble du processus de réalisation, ce qui est parfois bien utile et agréable, mais surtout pour limiter le coût de chaque réalisation. Le second, faire avec le matériel et les locaux disponible chez moi (rien de plus que ce que tout bon bricoleur possède déjà).
L’équation devenait difficile à résoudre... Heureusement il y eut le ZINC ! Facile à trouver, d’un coût dérisoire, fondant à 420°, solide, résistant très bien à la corrosion, le zinc s’est avéré la solution idéale. Cerise sur le gâteau, son aspect "métal blanc" et ses reflets légèrement bleutés que je préfère aux tons or et bronze.
Le zinc étant donc devenu mon ami, il ne me restait plus qu’à ajuster le volume général des pièces ainsi que le processus de réalisation précédant la coulée. Pour ce qui est du premier point, la taille de ma petite installation de fonderie me limite à des pièces de 3 à 3,5kg. Cela fait peu. Il faut donc veiller à limiter le volume des pièces, d’où le travail en haut-relief détouré. Pour ce qui est du second point, le choix du travail en "cire directe" a résulté de la conjonction de deux paramètres. Premièrement, le soucis d’unicité de chaque pièce. Deuxièmement, la réduction des coûts via l’élimination de l’étape du moule élastomère propre aux gens qui, par exemple, modèlent en terre puis réalisent ensuite sur cette dernière un moule en élastomère qui leur permettra d’obtenir leur "cire perdue".
A ce stade du raisonnement, tous les paramètres ont été définis. Ne reste plus, toujours au sein de la technique de cire directe, que le choix entre modelage ou taille directe. Là, c’est selon les besoins. Enfin un choix qui n’est pas contraint ! Un choix qui se fait seulement en fonction du plaisir d’utiliser telle technique plutôt que telle autre. Et pour moi, ce choix, c’est la taille directe.

sculpture-taille-directe


3 - Et c’est là, après un début peut être un peu long, je m'en excuse, que l’on arrive au cœur de l’article : le style des sculptures présentées sur les pages de ce site. Car à bien y regarder, tout ce qui a été dit précédemment n’est en grande partie qu’affaire de contraintes en cascade. Ces dernières changeront peut-être un jour, les solutions apportées aussi. Peu importe, l’important est ailleurs. Il est dans l’âme de l’objet, dans l’esprit de la sculpture.

designC’est là qu’apparaît, me semble-t-il, la spécificité la plus marquante du travail présenté : l’importante recherche graphique préalable.
Importante, diraient certains, est encore un bien faible mot, un euphémisme de bienséance pour qui n’ose prononcer les mots obsession ou trouble psychiatrique (je plaisante, quoique...). J’assume. Il faut dire qu’une longue formation scientifique et technique dans le domaine de la conception de produits ne laisse pas indemne de quelques reflexes persistants quant aux proportions, alignements, symétries, etc.

Certains, plus tournés peut-être vers le modelage et son côté "instinctif", où même la taille directe mais avec un simple croquis pour guide, trouveront peut-être cette très importante démarche graphique préalable « un peu stérilisante ». Je ne le pense pas. Pas en ce qui me concerne du moins. Je vois au contraire cette méticulosité graphique comme un champ d’expression symbolique. Un moyen, pour certaines formes, via telle ou telle astuce graphique, de venir se renforcer les unes les autres. Une opportunité de jouer avec grande précision sur l’esprit de celui qui posera son regard sur la sculpture.

esprit-de-construction-2
C’est pour cela que pratiquement chacune des sculptures de ce site est présentée avec son dessin de base. Information sur le déroulé du processus créatif livré, néanmoins, à simple titre indicatif, facultatif même, tant me semble-t-il, même en l’absence d’une explication du pourquoi et du comment de telle ou telle forme, position, symétrie, alignement ou autre petit détail, "l’esprit de construction" continu à habiter la sculpture.

 

 

Ci après, en guise d’exemple, ANGE ET DEMON :

 

ange-et-demon-dessin

Ci-dessus, dernière étape néanmoins présentée en premier pour que vous puissiez mieux voir de quoi il s'agit, le dessin final me permettant de juger du possible rendu de la sculpture.

 

ange-et-demon-dessin-construction

Ci-dessus, base de la création, le dessin avec l’ensemble des éléments de construction.

 

ange-et-demon-dessin-construction-detail

Puis, pour y voir un peu plus clair, le détail des éléments de construction. Il est évident que ce "dessin commenté" n’a été réalisé que pour ANGE ET DEMON, et ce dans le seul but d’illustrer cet article.

 

Bref, au final, beaucoup de recherche graphique préalable avant d’arriver à :

sculpture-ange-et-demon-cire-perdue

La sculpture en cire, puis

sculpture-ange-et-demon-zinc-philippe-rocca

la sculpture en zinc ( h = 36 cm , p = 3,6 kg ).

 

 

jeux d10

Published by Philippe Rocca
commenter cet article
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 11:15

 

Suite de l'article " Un petit dessin ... 1/3 " de la page 1 :


SEMEUSE

Inspirée du dessin d'Oscar Roty, une semeuse à la structure graphique recomposée.

semeuse-dessin

sculpture-semeuse-cire-perdue

Ci-dessus, l'ébauche de la cire perdue. Ci-dessous, la version finale.
A première vue, pas de grande différence. La qualité du rendu final (la sculpture en zinc) dépendant en grande partie des jeux de lumière sur la sculpture, l'orientation des différentes surfaces, les arrondis, les creux et autres détails doivent néanmoins faire l'objet d'un grand soin.

sculpture-semeuse-cire-perdue-detail

sculpture-semeuse-zinc

Une attaque à l'acide moins importante ainsi qu'un polissage à sec ont permis d'accentuer l'aspect "argent vieilli" de cette sculpture en zinc (h=38cm).

 

BODY SCULPTING 2

Suite de BODY SCULPTING au sein d'une série consacrée à l'intemporalité de l'exploitation du corps des femmes, cette sculpture met en avant le lien entre bénéfice esthétique du talon haut et prix à payer en termes de douleurs posturales.

body-sculpting-2-inspiration

body-sculpting-2-dessin

sculpture-pied-talon-haut-zinc

Sculpture en zinc de 27cm.


ADAM

Etude sur le thème de la plastique masculine.

adam-dessin

Rapide rendu 3D pour juger du bien-fondé du biseau à 45°.

adam-3D

Sur des pièces de ce type, le travail de la cire est très délicat. Une petite erreur de manipulation et la pièce se casse. Seule solution, rendre la cire "un peu élastique" en utilisant un mélange cire pour taille directe / cire à modeler ... travailler par température élevée ... et faire attention !

sculpture-adam-cire-perdue

sculpture-adam-zinc

Sculpture en zinc de 45 cm. En un premier temps, il a été réalisé un montage sur brique cirée. Ensuite, pour accentuer la virilité de ce buste d'homme, a été réalisé un montage sur un bois brut de forte section.

sculpture-homme-zinc

 

CENTAURESSE

Interprétation personnelle d'une figure peu connue de la mythologie.

centauresse-inspiration

centauresse-dessin

centauresse-sculpture-cire-perdue

centaure-femme-sculpture

Sculpture en phase de finition (perçage et taraudage des 2 pieds + taille, perçage et lamage du bloc de pierre servant de socle). Ne manque plus que la patine et le polissage.

sculpture-philippe-rocca-zinc-centauresse

Projet finalisé. Taille de l'ensemble : 36 cm

 

CROIX OCCITANE

Simple et belle.

croix-occitane-dessin

croix-occitane-dessin-detail

sculpture-croix-occitane-cire-perdue

sculpture-croix-occitane

Taille de la sculpture en zinc : 29 x 29 cm

sculpture-croix-occitane-zinc

Taille de l'ensemble : 39 x 45 cm

 

KAIKALAH

Symbole de naissance dans la culture perse antique, ce signe composé de quatre cornes de bélier opposées est encore parfois utilisé comme motif sur les tapis d'Anatolie..

kaikalah-dessin

Le modèle de base (1) a été retravaillé dans ses proportions (2) puis traité de façon à retrouver un aspect "dessiné à la main" (3). Un rendu 3D (4) a, pour finir, validé le biseau.

kaikalah-moule-cire-perdue

Ci-dessus, le moule en cours de réalisation. Pour des pièces telles que celle-ci, le matériau de moulage est travaillé sous une forme un peu moins pâteuse que d'habitude afin de faciliter le remplissage sans bulle d'air des parties peu accessibles.

sculpture-kaikalah-zinc

Taille de la sculpture en zinc : 27 cm

 

BOUQUETIN

Hommage à un expert en escalade et bonds vertigineux.

bouquetin-inspiration

Ayant de tous temps fasciné l'Homme, ce bouquetin a été traité à la façon des idoles antiques.

bouquetin-dessin

sculpture-bouquetin-cire-perdue

sculpture-bouquetin-zinc

Taille de la sculpture en zinc : 35 cm

 

HYPNOSE

Inspiré d'un entrelacs antique ...

entrelacs

... une construction "hypnotique". On peut laisser courir le regard alternativement suivant les tracés en pointillés (longs et courts).

hypnose-dessin

On peut même en profiter pour méditer sur les notions d'introversion, d'extraversion, ainsi que de passage de l'une à l'autre (passage d'un enroulement intérieur à un enroulement extérieur et vice versa).

sculpture-hypnose-cire-perdue

sculpture-hypnose

Taille de cette sculpture en zinc : 17,5 cm

sculpture-zinc-hypnose

 

SERMENT CHARNEL

Composition à analyser suivant différents axes :

- à l'inverse du baisemain, la bouche n'est pas en contact avec l'extérieur de la main mais avec l'intérieur, partie plus sensible, plus intime

- la bouche est dans la paume de la main en référence à "l'œil dans la main" de bon nombre de traditions ésotériques

- les doigts sont courts, la main large, signe d'une personnalité plus pragmatique que cérébrale

- la bouche est pulpeuse, signe de sensualité

- la main adopte la position du serment, signe d'engagement profond

serment-charnel-dessin

En complément des éléments qui précédent, et pour accentuer le côté "instinctif", la main et la bouche ont été traités dans un style naïf.

sculpture-main-cire-perdue

sculpture-bouche-cire-perdue

La photo de détail ci-dessus montre l'aspect obtenu sur certaines parties après lissage de la cire à la brosse douce puis au chiffon.

sculpture-zinc-serment

sculpture-serment

Taille de la sculpture : 16 cm

 

 

 


coucou

Cet article commençant à devenir un peu long,

je vous donne rendez-vous en page 5

pour la suite ( Un petit dessin ... 3/3 ).

 

 

 

 

Published by Philippe Rocca
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 09:04

Vous trouverez ici une réponse aux questions les plus fréquemment posées au sujet des sculptures en zinc présentées sur ce blog, de leur mode de réalisation, ainsi que des modalités de "réalisation à la demande".


Q 01 - En général, quelles sont les dimensions des pièces réalisées ?

Grosso modo, 10 à 40 cm de large pour 10 à 40 cm de haut. Pour ce qui est de l'épaisseur, 1 à 3 cm. On parle bien entendu ici de la sculpture en zinc et non d'un éventuel montage "sculpture + support".

-

Q 02 - Quel est le poids ?

Le plus souvent, 1,5 à 3 kg pour la sculpture en zinc. Ce à quoi il faut rajouter, s'il y en a un, le poids du support (de très peu pour une plaque de liège ou zinc à quelques kg pour un panneau de bois ... voire beaucoup plus encore pour une mise en insert dans un bloc de pierre).

-

Q 03 - Quels sont les délais pour une réalisation à la demande ?

A peu près 2 mois, de la prise de contact initiale à la remise de la sculpture. Tout est expliqué en détail dans l'article "Un long travail ..." en page 2.

-

Q 04 - Combien coûte une réalisation à la demande ?

Tout dépend du temps passé. Un devis est établi au départ. Généralement, on peut compter pour une sculpture de complexité moyenne un temps de travail de 16,5 heures (voir article 1 de la page 2) à 22 euros de l'heure ... ce à quoi il faut rajouter 30 euros de matériaux et consommables divers ... soit, au total, une moyenne de 393 euros.

- 

Q 05 - Ce prix moyen comprend-t-il le support ?

Non. Si les savoir-faire utiles à la réalisation de la sculpture sont assez particuliers, ceux nécessaires à la réalisation d'un support sont beaucoup plus courrants. Le commanditaire de la sculpture peut sans problème s'en charger. Cela a l'avantage, en cas d'expédition par la poste, de ne pas avoir à faire "voyager" un éventuel gros bloc de pierre, imposant panneau de bois ou autre. Néanmoins, si vous le souhaitez, je peux aussi réaliser le support. Généralement à base de matériaux de récupération (vieux bois, vieilles pierres, etc. ... pour parfaitement se marier avec les aspects antiques et argent vieilli de la sculpture) et demandant relativement peu de main d'oeuvre, le support ne rajoute alors que très peu au prix de la sculpture.

-

Q 06 - La sculpture est-elle signée ?

Oui. Signature + année sur la pièce. Plus un certificat d'authenticité avec photo indiquant le nom de la personne ayant passé commande (et donc propriétaire de l'œuvre) et attestant de l'unicité de la pièce (cire perdue sur cire directe + destruction du moule).

Il est à noter que réaliser une sculpture en pièce unique est assez rare. Habituellement, pour des raisons de rentabilité financière, il y a réalisation en "MULTIPLE" (les pièces sont numérotées, par exemple, 1/250, 2/250, 3/250 ... 250/250) ou en "ORIGINAL" (il y a alors au plus 4 "épreuves d'artiste" numérotées EA I/IV, EA II/IV, EA III/IV, EA IV/IV et au plus 8 autres pièces numérotées 1/8, 2/8, 3/8 ... 8/8). De fait, la certification "pièce unique" donnée par le certificat d'authenticité apporte une valeur non négligeable (de plus, depuis quelques temps, outre la signature et l'année, mes réalisations portent la mention "1/1").

-

Q 07 - Comment entretenir le "brillant" d'une sculpture en zinc ?

Un simple produit pour l'argenterie, un petit chiffon et un peu d'huile de coude. Mais pas trop souvent ... la patine du temps est très belle et les parties polies/brillantes le restent naturellement.

-

Q 08 - Vous parlez de réalisation à la demande "sur la base d'un dessin ou d'un thème donné" ... c'est à dire ?

Soit un dessin que vous fournissez (qui sera bien entendu adapté aux impératifs de sculpture et de fonte), soit une description de l'occasion présidant à la réalisation de l'œuvre.
Exemples :
• "mon frère est gendarme et dans quelques mois il va prendre sa retraite ... nous aimerions lui offrir un symbole de son engagement avec indiquées les années d'entrée dans la gendarmerie et de départ à la retraite"
• "nous venons de faire construire une maison, l'avons appelée la maison des coccinelles et aimerions une sculpture symbolisant cela pour la poser sur le poutre de la cheminée"
• "j'aimerais un symbole breton pour ne pas oublier les racines de ma famille".

-

Q 09 - Les frais pour une expédition en France sont-ils importants ?

Non. Par exemple, pour un COLISSIMO RECOMMANDE FRANCE, en R3 (bon jusqu'à 400 euro), pour 7kg (bon pour une sculpture de 3,5kg et un emballage de moins de 3,5kg), avec un avis de réception, on arrive à 19,25 euros.

-

Q 10 - Vous dites "utilisation de cire et de zinc 100% recyclés" ... mais où trouvez-vous les quantités nécessaires à toutes vos créations ?

Pour ce qui est de la cire, quelques kg me suffisent, elle n'est pas pas perdue (même si le nom de la technique est "cire perdue") : une fois fondue, elle est conservée pour fabriquer, plus tard, le bloc de cire qui servira de base à une nouvelle sculpture.
Pour ce qui est du zinc, j'ai la chance d'avoir au village d'à côté un ferrailleur qui a de quoi assouvir mes besoins pendant encore quelques temps ...

zinc-recyclage

-

Q 11 - Comment définiriez-vous le style de vos réalisations ?

Pas simple de répondre à cette question. Il est peut-être possible d'utiliser le qualificatif "postmoderne". Non dans son sens pompeux et galvaudé actuel, mais dans le sens d'une troisième étape, empreinte de liberté, de simplicité, d'éclectisme, succédant à un "classicisme" obsédé par le respect de canons figuratifs et à un "modernisme" par réaction obsédé par une libération des carcans du classicisme. Je pense que le montage photo ci-dessous (3 sculptures en zinc) illustre bien ce côté "juste milieu" du style postmoderne.

sculpture-zinc-styles

-

Q 12 - Lors d'une création à la demande, est-il possible d'avoir des photos pour suivre le processus de réalisation ?

Oui. Si vous le souhaitez, à chaque phase de la réalisation, une photo vous est envoyée par mail. Vous pouvez ainsi suivre la gestation de votre projet.

-


jeux d10

Published by Philippe Rocca
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 12:24

Chez nous, les pièces sont le plus souvent présentées de façon simple, parfois seulement mises en valeur sur plaque de zinc, ardoise ou cuir.

Dans d'autres cadres, il est possible de réaliser des présentations sur panneaux de bois, des mises en insert dans des blocs de pierre, des encadrements, etc.

Tout est possible. Le tout est que le mode de présentation soit en harmonie avec la pièce à présenter.


Voici quelques exemples :

Sculpture en zinc sur panneau de bois :

croix+zinc+ensemble

 

Sculpture en zinc en insert dans un bloc de pierre :

exemple+pierre

 

Sculpture en zinc en insert dans un panneau de bois :

salutation+soleil+zinc

 

Sculpture en zinc sur plaque de liège :

exemple+liege


Sculpture en zinc dans un cadre en bois :

exemple+cadre1


Sculpture en zinc sur tissu :

exemple+motif


Sculpture en zinc dans un cadre en bois flotté :

exemple+cadre2


Sculpture en zinc suspendue :

tete+trou+zinc


Sculpture en zinc sur châssis toilé :

exemple+toile


Sculpture en zinc sur structure en feuille de zinc :

boite


Sculpture en zinc sur plaque de zinc :

chouette+zinc


Sculpture en zinc en suspension sur chape articulée :

vierge+ailee+sculpture+zinc


Sculpture en zinc sur socle en bois :

modestia+zinc

 

Sculpture en zinc sur socle en marbre :

sculpture-femme-enceinte-zinc

 

Sculpture en zinc sur brique :

sculpture-zinc-loup

 

Sculpture en zinc sur bloc de pierre :

sculpture-anneau-volant-zinc

 

Sculpture en zinc sur chevalet constitué d'un bloc de pierre et d'une tige en aluminium :

sculpture-motif-philippe-rocca

Published by Philippe Rocca
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 12:06

Ci-après, quelques réalisations :

 

INFINIS

Sculpture en zinc sur le thème de l'infini.

infinis-dessin

sculpture-infinis-zinc-philippe-rocca

A titre indicatif, la sculpture en zinc ci-dessus pèse 2kg et mesure 24cm.

 

L'ANNEAU

Sculpture en zinc sur le thème de l'anneau de corde.
La source d'inspiration et le dessin :

anneau-base

La sculpture en zinc sur panneau de bois :

sculpture-zinc-anneau

Une variante :

sculpture-zinc-anneau-coeur

 

TOUAREG

Sculpture en zinc inspirée du logo du Paris Dakar.

sculpture-paris-dakar-zinc


ANNEAU VOLANT

Composition de symboles.

anneau-volant-dessin

sculpture-philippe-rocca-anneau-volant-zinc

A titre indicatif, cette sculpture en zinc mesure 37 cm et pèse 3 kg.

 

OUROBOROS

Cette sculpture en zinc est une interprétation personnelle de certaines représentations de l'OUROBOROS.

serpent+zinc

 

COEUR DE BOEUF

Reproduction d'une tomate coeur de boeuf, parfait exemple de la beauté naturelle de la morphogénèse.

tomate+base

tomate+zinc

 

KOKOPELLI

Kokopelli est un personnage mythique souvent représenté comme un joueur de flûte bossu, issu des anciennes croyances amérindiennes du Sud-Ouest des États-Unis, il a plus de 3000 ans. Kokopelli était une image de la mythologie des Indiens Anasazi, symbole de fertilité, de joie, de fête, de longue vie.
Une attaque différenciée aux acides a permis les deux couleurs de cette sculpture en zinc.

sculpture+cocopelli+zinc


DEESSE MERE

Recherche de la forme la plus épurée possible pour cette sculpture en zinc sur le thème de la déesse mère.

deesse+mere+zinc

 

PROFIL DE FEMME

Recherche de la forme la plus épurée possible pour cette sculpture en zinc d'un profil de femme.

sculpture+profil+femme+zinc


SALUTATION AU SOLEIL

Sculpture en zinc d'une posture de yoga.

salutation+soleil+base

salutation+soleil+cire

salutation+soleil+zinc+bois

Ici, un panneau de bois sculpté de couleur sombre vient mettre en valeur les formes et les reflets de cette sculpture en zinc.

salutation+soleil+zinc

 

HOM

Sculpture en zinc inspirée d'un signe anthropomorphe cruciforme préhistorique.

sculpture+zinc+anthropomorphe+cruciforme


COHESION

Sculpture en zinc illustrant l'union des diversités.

sculpture+zinc+billes


AMULETTE DE FERTILITE

Sculpture en zinc inspirée des formes des figurines antiques et préhistoriques évoquant la femme, la fécondité, la maternité, etc.

figurines-antiques-femmes

sculpture+zinc+fecondite


JEUNE LOUP

Travail sur les proportions juvéniles pour cette sculpture en zinc d'un jeune loup.

sculpture-zinc-loup

 

 

GUERRIER AUX NOIX

Sculpture en zinc évocation des protections militaires médiévales.

sculpture+zinc+noix


DROLE DE BOUILLE

Petit bonhomme sympathique.

sculpture+zinc+petit+homme


LANGAGE PERDU

Sculpture en zinc inspirée de gravures celtes.

sculpture+zinc+prehistoire


L'ENFANT

Sculpture en zinc d'un visage d'enfant.

visage+zinc

 

GLAMOUR

Cette sculpture de type "plaque gravée" vise au rendu le plus épuré possible d'un simple graphisme.

glamour-construction

glamour-dessin

sculpture-glamour-cire-perdue

Pour la fonte de cette pièce un peu particulière (grande surface continue ce qui généralement augmente les problèmes de bullage), en plus des 2 mois de séchage, il y a eu un passage au four de 2h à 150°.

sculpture-glamour-femme-zinc

Sculpture en zinc de 22x32x1cm pour 3,5kg. On notera que la patine à l'acide a été sélective : forte quantité d'acide déposée à la pipette dans les rainures.

Published by Philippe Rocca
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 11:16

On dit que le temps ne respecte que ce qui s'est construit avec son aide. Partir d'une simple idée, d'un petit croquis sur un post-it, un coin de nappe, pour finir, généralement 7 à 9 semaines plus tard, par tenir l'objet imaginé entre ses mains me remet souvent ces paroles en mémoire.

Les créations présentées sur ce blog demandent grosso modo 8 à 25 heures de travail, soit une moyenne de 16,5 heures.

Les détails donnés ci-après vous montrent les différentes étapes de la réalisation.

 

1) Réalisation du dessin : 1/2 à 10 heures

Si trouver les bonnes proportions (respect des impératifs de taille de la cire, solidité du moule, écoulement du métal en fusion, solidité de la pièce, limitation des risques de retassure, etc ) pour une pièce toute simple ne demande qu'une petite heure de travail, des réalisations totalement originales et/ou fort complexes peuvent demander jusqu'à 10 heures.

lion+dessin


2) Préparation du bloc de cire : 1/4 d'heure

Là, rien de plus simple et de plus rapide. Choix de la cire en fonction du projet (cire simple ou cire à modeler) puis fonte de cette dernière dans un contenant aux dimensions de l'objet à réaliser.

 

3) Sculpture : 3 à 10 heures

Comme pour le dessin, tout dépend de la complexité. Certaines opérations de dégrossissage, taille, sculpture et surfaçage peuvent être très longues. 

ebauche+forme+cire

sculpture+cire+lion

sculpture+cire+detail

 

4) Réalisation du moule : 1 heure

L'opération est basique. Fixer la sculpture en cire sur une plaque. Réaliser un coffrage en carton tout autour de l'objet. Préparer le platre (en réalité, une "mixture" un peu plus spécifique) et le couler en incluant un ou deux cerclages métaliques visant à renforcer le moule.


5) Fonte de la cire : 1/2 heure

Après un à deux jours de séchage, on peut fondre la cire. Généralement au chalumeau, plus rarement au four.


6) Finitions du moule : 1/4 d'heure

Généralement, peut de choses sont à reprendre. On se contente de faire en creux certains détails qu'il eut été trop complexe de réaliser en saillie.

moule+detail

 

7) Séchage : 0 heure ... uniquement de la patience !

L'opération la plus pénible ... mais la plus nécessaire. Attendre que le moule soit parfaitement sec. Pour cela une seule solution, 40 à 50 jours dans dans une petite pièce ou l'hygrométrie ne dépasse jamais les 20%. C'est au prix de cette patience que l'on évite les problèmes de bullage lors de la coulée.

sechage+moules


8) Coulée : 2 heures

Basique : fondre un plein creuset de matière, vérifier la parfaite horizontalité du moule, couler, laisser refroidir ...

fonte+zinc

... puis, et c'est généralement là que l'on retient sa respiration, on casse les contre-dépouilles, on retourne le moule ... et, enfin, pour la première fois, on voit sa sculpture en zinc.

lion+zinc


9) Destruction du moule : 1 seconde

Rapide mais pénible ! Si certains moules s'abiment à la première coulée, d'autres résistent et pourraient servir à "tirer" d'autres exemplaires. Le souci d'unicité de chaque pièce fait qu'il en est autrement.

destruction+du+moule

 

10) Polissage et patine : 1/2 à 1 heure

Dernière étape, la finition. Généralement, peu d'ébavurage, mais parfois un gros travail de polissage de certaines surfaces. Puis, in fine, les différentes opération de patine (noir, marron, blanc, blanc/bleu) sur lesquelles, "secret de cuisine" oblige, on ne s'étendra pas.

lion+zinc+sculpture

La pièce est maintenant finie. Reste à trouver son cadre de présentation (aucun, sur plaque de zinc, panneau de bois, en suspension, en insert dans de la pierre, etc) . Cela sera abordé dans un autre article (page 3).


Published by Philippe Rocca
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 10:53

taille+directeUn petit dessin. Tout part toujours d'un petit dessin ! Un petit dessin qui n'est rien d'autre que la symbolisation d'une idée. Une idée forte, une idée à laquelle on tient.

Ci-dessous quelques idées qui m'ont tenu à coeur et que j'ai couchées sur papier (ou sur logiciel de dessin) avant de leur faire prendre vie en cire puis en zinc.

 


 

 

 

remarqueREMARQUE PREALABLE :
Les réalisations présentées sur ce site le sont, à quelques exceptions près, dans l'ordre chronologique. Celles visibles sur les premières pages datent donc des premières années et de fait, tant en ce qui concerne le travail de recherche graphique préalable qu'en ce qui relève de la sculpture et de la fonderie, ne sont pas représentatives de l'état de l'art actuel.
Dans le cadre d'un projet de réalisation à la demande, et afin de cerner au mieux l'ensemble des possibilités offertes, il est donc préférable de se référer aux dernières pages.

 

 


 

 

INUIT HOSPITALIER

Ses grands bras écartés son accueillants. Ses vêtement polaires évoquent les traditions d'hospitalité propres aux contrées où les conditions de vie sont rudes.
On commence donc par un petit dessin :

dessin+inuit

Pour passer ensuite à la sculpture en cire :

sculpture+inuit+cire

detail+sculpture+inuit+cire

Afin d'obtenir au final notre sculpture en zinc de petit inuit :

inuit+zinc

 

SAGE PETITE CHOUETTE

Inspirée d'une monnaie antique grecque ...

chouette+dessin

... sculpture en zinc d'une petite chouette symbole d'une grande sagesse.

chouette+zinc

 

MADEMOISELLE HIPPOCAMPE

Bien droite, bien cambrée, mademoiselle hippocampe a la grande classe.

hypocampe+dessin

Cette petite demoiselle hippocampe est une de mes premières sculptures en zinc.

sculpture+hypocampe+zinc

Vous la retrouvez en tant que mon avatar sur bon nombre de forums.


TRISKEL

Une forme traditionnelle celte toute simple mais toujours très jolie.

triskel+sculpture+cire

Pour complexifier les jeux de lumière de cette sculpture en zinc, les branches du triskel ont été gravées.

sculpture.triskel+zinc


VIERGE AILEE

Un grand projet qui a duré plusieurs mois. On y retrouve un ensemble de symboles.

composition+dessin

L'ensemble fait plus de 70 cm de haut, pèse plus de 10 kg et est composé de 7 pièces. Cette sculpture en zinc est en suspension sur une chape articulée.

vierge+ailee+sculpture+zinc


ANIMUS ET ANIMA

L'amour, un thème éternel. Avec un petit plus symbolique : les deux grands timides sortant de leur coquille pour s'aimer.

dessin+animus+anima

sculpture+zinc+animus+anima

 

4 DE LYS

Variations sur le thème de la fleur de lys.

dessins+lys

cire+lys

lys+zinc

detail+lys+zinc

 

SALAMANDRE

Véritable dragon miniature, la salamandre est porteuse d'une forte symbolique. François 1er la prend pour emblème avec comme devise : NUTRICO ET EXTINGUO (j'entretiens - le bon feu - et j'éteins - le mauvais - ).

salamandre+dessins

salamandre+cire

salamandre+zinc+brut

Ci-dessus et ci-dessous, la sculpture en zinc sans et avec patine.

salamandre+zinc

 

MODESTIA

Evocation de la pudeur (MODESTIA en latin) sur base de gravures rupestres.

modestia+cire

sculpture-pudeur-zinc

Les vues de droite et de gauche de cette sculpture en zinc montrent toutes les possibilités de la sculpture en haut-relief.

modestia+zinc

 

CROIX BYZANTINE

Interprétation personnelle des formes de la croix byzantine.

croix+byzantine

bord+croix

croix+cire

croix+byzantine+cire+fin

moule+croix+byzantine

Ici, la symbolique de la sculpture elle-même a été renforcée par un montage sur panneau en bois ancien de forte épaisseur. On notera l'aspect froid-chaud du couple sculpture en zinc et panneau de bois.

croix+zinc+ensemble

 

REVERENCE

Rendu du mouvement via la forme la plus épurée possible.

reverence1

reverence25

Nota : les parties très sombres sont obtenues par une attaque prolongée à l'acide chlorhydrique de la sculpture en zinc de base.

reverence+zinc

 

TRIBUTE TO ESCHER

Sculpture en zinc hommage au travail de Maurits Cornelis Escher.

escher

escher+cire

escher+zinc

 

HAPPYMAN

Inspiré par les graphismes de la culture aztèque.

happyman

happyman+cire

La sculpture en zinc initiale ...

happyman+zinc+sans

... puis, au final, la sculpture en zinc avec ses incrustations.

happyman+zinc+pierres

       

DESIR D'ENFANT

Mise en avant de l'étroite relation entre pensées/émotions de la mère et développement de l'enfant.

ventre+base

ventre+cire

sculpture-femme-enceinte-zinc

Hauteur de cette sculpture en zinc : 39 cm

       

QUADRATURE

Composition de symboles.

quadrature+base

quadrature+cire 

Ci-dessous, montage sculpture en zinc sur structure en zinc :

sculpture-zinc-quadrature

       

BODY SCULPTING

La "dictature du corps parfait" ne date pas d'aujourd'hui ...

gravure-body-sculpting

dessin-body-sculpting

On notera l'effet d'ondulation apporté par l'alternance des courbes concaves (fléches bleues) et des courbes convexes (fléches rouges). Les lignes tracées sur le corps joignent les points d'inflexion.

sculpture-body-sculpting-cire-perdue

sculpture-zinc-body-sculpting

Taille de la sculpture en zinc : 39 cm

sculpture-zinc-body-sculpting-philippe-rocca

Le montage sur bois ne rendant pas toute la légèreté de la pose, cette sculpture en zinc a finalement été montée sur un socle en pierre.

 

 

 


coucou

Cet article commençant à devenir un peu long,

je vous donne rendez-vous en page 4

pour la suite ( Un petit dessin ... 2/3 ).

 

 

 


Published by Philippe Rocca
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 10:17

first5

ELOGE DU ZINC

hypicoParlez de zinc à quelqu'un et lui viendront immédiatement à l'esprit gouttières et toitures. A priori, rien de bien artistique dans ce métal. Après avoir essayé divers matériaux et diverses techniques de transformation, j'ai pourtant choisi le zinc. Zinc que je travaille maintenant depuis 2010 avec grand bonheur suivant les techniques du haut-relief détouré en cire directe puis de la fonte à cire perdue ( tous les détails sur le processus de réalisation dans l'article "un long travail ..." en page 2 ).

sculpture-zinc-ailes-2

Mais pourquoi donc être zinc-zinc du zinc ? Pour 3 raisons :

petite-croix-oc-2 La première, évidente, c'est un métal ... car les pièces que je réalise nécessitent, pour des raisons symboliques, de prendre forme dans un métal.

•• La seconde, son aspect argenté, que je préfère aux tons or et bronze, ainsi que ses très beaux reflets blancs-bleutés à l'oxydation naturelle et les multiples possibilités de teintes et grains offertes par le travail aux acides et aux bases.

••• La troisième, et non la moindre, sa facilité de mise en œuvre. On trouve très facilement du zinc, son prix est on ne peut plus abordable et, avec une température de fusion de 420°, il facilite grandement l'opération de fonte. Bref, le zinc est le candidat idéal pour qui cherche à se libérer le plus vite possible des contraintes techniques pour se concentrer sur la partie sculpture.

sculpture+cross.dolmen+zinc

 

PETIT SYMBOLE ET GRAND DISCOURS

hypicoAprès avoir parlé de la forme, parlons maintenant du fond. C'est après tout le plus important.

Toutes mes sculptures en zinc ont un point commun : leur aspect symbolique.

sculpture-zinc-femme-chevalUn petit symbole étant bien souvent plus efficace qu'un grand discours (sans doute, me semble-t-il, parce qu'il contient l'essentiel du grand discours sans en avoir le côté abscons, grandiloquent et de fait rébarbatif, qu'il parle directement à ce qu'il y a de plus profond et de plus instinctif en nous, qu'il suscite le développement envers lui d'une relation affective forte), toutes les sculptures que vous pourrez découvrir en visitant ce site, à travers leurs formes, leurs proportions, leurs nuances de patine, leurs jeux de lumière, leur cadre de présentation, visent à exprimer une idée, une émotion, un sentiment, un concept bien particulier, une notion à laquelle je tenais et dont j'ai voulu figer, comme pour ne jamais l'oublier, ne jamais la perdre, la garder toujours près de moi, dans un matériau et via un processus de fabrication les rendant aptes à traverser le temps, l'expression tout à la fois la plus synthétique et la plus parlante possible.

sculpture+ecureuil+zinc

 

GRANDES OCCASIONS

hypicoPour qui chercherait à faire réaliser une sculpture en zinc telle que celles présentées dans ce blog, la première question serait celle du sujet, de l'idée à exprimer, de l'occasion présidant à la réalisation.

Tout est possible.

sculpture-grande-occasionCitons simplement, à titre d'exemples, la naissance d'un enfant, une personne ou une chose que l'on aime, les caractéristiques particulières d'un lieu de vie, le projet de vie d'un couple, la région ou le pays d'origine d'une lignée familiale, une valeur à laquelle on tient, un support de méditation, une date mémorable, un chiffre porte bonheur, l'appartenance à un groupe particulier, une célébration, une promesse, un espoir, une devise familiale, une orientation philosophique, des choix religieux, un ex-voto, une amulette ou un talisman, un anniversaire marquant, un souvenir d'enfance, une pendaison de crémaillère, un sport pratiqué comme un art de vivre, un moment vécu que l'on souhaite fixer dans les mémoires, une expérience douloureuse à la catharsis de laquelle on travaille, une profession aimée dont on s'éloigne au moment de la retraite, une conception de la vie que l'on souhaite transmettre à ses descendants, etc.

exs

Un petit symbole est plus efficace qu'un grand discours.
Sans doute parce que sa création demande du temps, de la réflexion,
qu'on y met un peu de soi, voire beaucoup,
que l'on prend, à cette occasion, un peu de recul par rapport à sa vie,
que l'on ouvre les yeux sur certaines choses,
que l'on se pose les bonnes questions
et qu'ainsi, réfléchissant sur un "petit dessin",
on touche à la démarche philosophique.

exs2

 

Voilà, cette petite zinctroduction terminée, je vous souhaite une bonne lecture de tout ce qui suit.


 

Philippe Rocca                           

 

creux+chateau


 

550550

 

 

donnez-vie-2

NOTA : Tous les travaux effectués
sont des créations originales
réalisées en pièces uniques datées et signées.

 

info

Pour obtenir des informations,
utilisez le lien "Contact" du paragraphe "A propos de ce blog".

 

idee


Published by Philippe Rocca
commenter cet article

A Propos De Ce Blog

  • : Sculptures en ZINC | Philippe Rocca
  • Sculptures en ZINC | Philippe Rocca
  • : Sculptures en zinc de Philippe Rocca réalisées suivant les techniques du haut-relief détouré en cire directe puis de la fonte à cire perdue.
  • Contact

Tout beau, tout chaud !

dernières mises à jour le 21.09.2014  MAJ
 

1 / Du nouveau dans les articles ...

1.1  Plus d'exemples dans l'article
" Quelques réalisations ... " en page 2 (bas)

pubpour2-3

 1.2  Plus de photos dans l'article
" Supports ... " en page 3

pubpour


1.3
  Tout sur les réalisations à la demande
dans 
" Questions ... " en page 3
 (bas)

pubpour3.3


1.4
  Suite de " Un petit dessin ... 1/3 "
dans 
Un petit dessin ... 2/3 " en page 4
et Un petit dessin ... 3/3 " en page 5

pub-article-UPD2-anim 

1.5  Quelques secrets de fabrication
dans 
Style de sculpture ... " en page 4
et Sculpter le corps humain ... " en page 5

pub-style


2 / Papier, cire, zinc ... un petit coup d'oeil sur certains projets en cours de réalisation ou terminés récemment ...

ange-et-demon

ANGE ET DEMON  /  zinc

kaikalah-zinc

KAIKALAH  /  zinc

semeuse-roty

SEMEUSE  /  zinc

hypnose

HYPNOSE  /  zinc

body-sculpting

BODY SCULPTING  /  zinc

croix+zinc+detail

CROIX BYZANTINE  /  zinc

sculpture-zinc-oeufs

QUADRATURE  /  zinc

sculpture-zinc-philippe-rocca

DESIR D'ENFANT  /  zinc

escher+zinc

TRIBUTE TO ESCHER  /  zinc

reverence+zinc

REVERENCE  /  zinc

happyman+zinc+pierres

HAPPYMAN  /  zinc avec incrustations

lys+zinc

4 DE LYS  /  zinc

salamandre+zinc

SALAMANDRE  /  zinc

modestia+zinc

MODESTIA  /  zinc

 

 

 

info

 

Pour obtenir des informations,

utilisez le lien

Contact

du paragraphe ci-dessous.

Autres productions de la famille

1 / Réalisation à la demande de poupées et doudous au tricot et crochet.

tvdel

Toutes les infos sur :  tricot.delphine.over-blog.fr

ZiNC ZiNC ZiNC

 

sculpture-zinc-2et.jpg

 

cadre+bois

 

proportions-du-corps

 

sculpture+hypocampe+zinc

 


recycle 

 

sculpture+croix+zinc 

sculpture+ange+zinc+fond

 

vierge+ailee+sculpture+zinc

 

sculpture+cocopelli+zinc

 

modestia+gde

 

sculpture+zinc+citation 

 

sculpture+profil+femme+zinc

sculpture+zinc+mitose

 

 

 

 

 

 

info

 

Pour obtenir des informations,

utilisez le lien

Contact

du paragraphe

A propos de ce blog.


info

 

 

 

 

 

 

 

 

Zn

 

zinc+natif

Zinc natif

 

zinc-liquide.jpg

Zinc en fusion (à plus de 420°)

 

zinc+fondu

Zinc fondu

 

 

 

 

 

 

 

 

picardie  

 

 

ART BRUT

« Nous entendons par là des ouvrages exécutés par des personnes indemnes de culture artistique, dans lesquels donc le mimétisme, contrairement à ce qui se passe chez les intellectuels, ait peu ou pas de part, de sorte que leurs auteurs y tirent tout (sujets, choix des matériaux mis en œuvre, moyens de transposition, rythmes, façons d’écriture, etc.) de leur propre fond et non pas des poncifs de l’art classique ou de l’art à la mode. Nous y assistons à l’opération artistique toute pure, brute, réinventée dans l’entier de toutes ses phases par son auteur, à partir seulement de ses propres impulsions. De l’art donc où se manifeste la seule fonction de l’invention, et non, celles, constantes dans l’art culturel, du caméléon et du singe. »

Jean Dubuffet
L’art brut préféré aux arts culturels
1949

 

 

 

 

 

 

 

 symboles+++

 

 

 

dingo

 

 

 

symboles+++2

 

Pour approfondir
la notion de SYMBOLE :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Symbole


+

Pour découvrir
le monde de la SYMBOLIQUE :

http://heraldie.blogspot.fr


heraldie-logo

      Héraldie est un blog essentiellement consacré à l'héraldique mais aussi largement ouvert sur une multitude de domaines tels que histoire, géographie, philosophie, littérature, symbolique, logotypie, chromolithographie, vexillologie, philatélie, numismatique, sigillographie, tyrosémiophilie, tégestophilie, oenographilie, musique, peinture, sculpture et art en général. Au fil du temps, la passion de son auteur, Marc Sinniger, a fait de ce blog une véritable banque d'images (plus de 10 000 à ce jour) ainsi qu'un portail vers tout un champ de spécialités singulières.


symboles+++3

Ci-dessus ont été reproduits de nombreux symboles émanant de diverses cultures. A l'évidence, en matière de création de symbole, le champ des possibles est immense. Cela représente une opportunité mais aussi un risque. Un symbole dans la création duquel on n'investit pas une bonne dose de réflexion et donc une quantité non négligeable de temps n'est pas un symbole. C'est un "petit dessin". Un symbole est plus qu'un simple petit dessin, c'est un dessin à dessein, un outil, bien plus qu'une simple décoration. Comme rappelé dans l'article d'introduction, l'élaboration d'un symbole pousse à une sorte de démarche philosophique. Démarche on ne peut plus riche ... mais qui demande du temps et des efforts.

pretexte

Finalement,
envisageant la démarche dans son ensemble, ont peut considérer que la création d'un symbole (puis sa matérialisation sous forme d'une sculpture) n'est qu'un prétexte. Prétexte à une démarche intellectuelle, prétexte à une démarche philosophique. C'est totalement vrai. Pourquoi alors ne pas se contenter des idées, du travail de la pensée ? Pour deux raisons : La première est que les impératifs de synthèse inhérents à la création d'un symbole épurent la pensée, la rendant ainsi plus forte. La seconde, qui concerne la phase ultime de passage à l'objet, est que la mémoire a besoin de points d'encrage, de petites choses ça et là qui, à leur simple vue, rappellent consciemment ou inconsciemment les pensées et émotions présentes en nous au moment de leur entrée dans notre vie.
Bref, ce n'est qu'un prétexte,
mais un prétexte bien utile.

philo

La notion de prétexte admise, qui pousse plus avant le raisonnement ne peut qu'arriver à la "question ultime" : Pourquoi  philosopher ?
La plupart d'entre vous penseront qu'il y a quelque chose d'un peu masochiste à se replonger volontairement dans ce qui a nourri les cauchemars de leur année de terminale. D'autres, qui ont eu la chance d'avoir un vrai professeur de philosophie plutôt qu'un professeur d'histoire de la philosophie ;-) ou qui y sont revenus plus tard par leurs propres moyens, verront plutôt les bénéfices qu'ils peuvent en tirer. Chacun son idée sur la chose, le sujet est on ne peut plus personnel.

 

 

Si vous faites partie de ceux que les cours de philo de classe de terminale ont éloignés des trésors d'une "autre philosophie", une philosophie plus en prise avec le réel, plus utile à la vie de tous les jours (en cela plus proche des objectifs de la philosophie antique que de ceux, pour le moins plus abscons, de celles qui lui ont succédé), plus empreinte de bon sens, plus simple, moins prétentieuse, bref, plus de gouttière que de race ;-) ... et que, intuitivement conscients de passer à côté de quelque chose de bénéfique, vous souhaitez vous donner une seconde chance, vous trouverez ci-après les références de quelques ouvrages parfois agrémentées de petits conseils de lecture.

 

 

livre01

Pour y aller "en douceur", lisez deux fois l'ouvrage. La première, ne lisez de chaque chapitre que l'introduction (le texte de M. Onfray). La seconde, quelques semaines plus tard, lisez l'ensemble de l'ouvrage.

-

livre02

Si certains passages/sujets vous semblent trop abstraits (le niveau de simplicité de cet ouvrage est inégal), n'hésitez pas à les sauter. Vous y reviendrez lors d'une lecture ultérieure. A noter : le chapitre 12 sur la SAGESSE, absolument limpide, qui peut être lu en premier.

-

livre03

-

livre04b

-

livre05b

-

livre06

Une présentation simple et efficace de l'histoire de la philosophie, de ses différentes périodes, de leur enchaînement.

-

livre07

Enfin un ouvrage qui ne se contente pas d'aligner des citations mais qui, pour chacune d'entre elles, adjoint un texte explicatif sujet à reflexion. Livre à butiner à raison de quelques pages par jour.

-

 

 

 

4lys+snoopy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

info

 

Pour obtenir des informations,

utilisez le lien

Contact

du paragraphe

A propos de ce blog.


info

 

 

 

 

 

 

 

 

like 

amis

Si vous avez aimé ce blog,
partagez-le avec vos amis
en utilisant le lien ci-dessous.